Étant membre de jury professionnel à l'AFPA de Pompey , et lors d'une soutenance des élèves j'ai vu qu'ils s'intéressaient à la gestion de la traction électrique des véhicules ; bon sujet de  TP; j'ai proposé aux enseignants de leur mettre à disposition un véhicule et de laisser libre cours aux élèves quant à la réalisation. La voiture a servi plusieurs années de banc test et les rapports des élèves auraient pu inspirer nos constructeurs au vu de la pertinence des études et des analyses fonctionnelles très poussées. Ils n'avaient gardé que la base : châssis , moteurs , batteries et levier de commande , tout le reste était à inventer ou à ré-inventer.
_MGP4372
voici la Porquerolles sortant du Hall du centre de Laxou-PompeyLaxou-Pompey

elle avait servi de support pendant près de 10 ans aux élèves de la section T.S.E.A.I.

qui ont ainsi touché du doigt la problématique de la voiture électrique

Le choix technologique s'était déjà porté sur des IGBT pour assurer la commutation de puissance , équivalent à ce qu'on trouve aujourd'hui sur les Prius et autres véhicules de série.

_MGP4374voici une vue de l'électronique embarquée avec comme idée novatrice la récupération d'énergie au freinage et en descente, le tout piloté par un micro contrôleur. Le plus surprenant c'est que ça fonctionnait très bien ( il fallait un PC portable sur les genoux mais ça c'est la phase de mise au point.


Dans le document de le promotion de mars 96 à mars 97 il y a foule d'informations techniques , relevés de courbes , ...dommage que ce travail ne soit pas sorti de l'anonymat.